REMPLACEMENT : PHILTRE À ÈRE

Allons-y pour les rappels : en 2014, vous ne fumez pas ou plus. Vous avez presque arrêté de boire, et peut-être du même coup de conduire. Chaque jour vous pratiquez un sport, mangez uniquement des repas sains et équilibrés, dormez un parfait nombre d’heures, bref vous êtes resplendissant-e-s. Bientôt viendront les imprimantes 4D et avec elles les futurs habits biomorphologiques, accompagnant les rejetons de leur naissance à l’âge adulte, ceci afin de réduire considérablement les coûts vestimentaires pour des millions de foyers. Parés, pour l’éternité.

Cependant l’horrible image d’une potion mirifique restait incrustée, sur leur rétine, car il n’était pas encore né, le génie de la lampée qui leur sucrerait à jamais la caféine! Mais il ne devait plus tarder, rassurez-vous. Grande et ancienne consommatrice de ce breuvage excitant, dont l’arôme réveillerait, vous pouvez me croire, un zombie sur Pluton, l’Europe telle que nous ne la connaissons heureusement plus aujourd’hui en savoura longtemps les délices compensatoires.

Lucidité aléatoire, anxiété régulière, cadence optimale, ce brillant trio fut jadis maintenu sous pression grâce au sacrifice journalier de gobelets héroïques, au maintien par super colle interposée de tasses en porcelaine –ô combien méritantes, au brassage intensif de capsules éjectables, et aussi à quelques médias jonchant les rues, truffant les antennes, illuminant les écrans dans cinquante pays…enfin presque.

Cinquante-six exactement. Toutefois face aux cinq fameuses dizaines d’états outre-atlantiques, rassemblés autour de la Liberté statufiée, nos ancêtres les pré-européens se tâtèrent indéfiniment sur la marche à suivre, ou à rater. L’alcool, le café, l’opium, le LSD, le coke, la coke, la clope, la marijuana, les ondes, la télévision, l’internet, la rutabaga, pourquoi pas, j’en passe et j’en oublie. La vérité c’est qu’ils avaient bel et bien contracté, à cette époque, une longue et sévère opiumdupeuplologite et, ça, ce n’était pas d’la quiche!. 

Réjouissons-nous, chers connectés, de vivre sous le pavillon étoilé de la plus belle union de nations (1) politicorrectement dénicotinisées, dégoudronées, décaféinées, délactosées, décourgettisées, déglutennées, dégraissées, désalcoolisées, bref désintoxiquées!!! Et là, en son centre dépollué, ici, au coeur de l’unique serveur-cité, est apparue l’ultra-mégapole Saine-Light. Notre virtuelle et puissante eurocapitale est en plein essor, et notre eurovolution presque entièrement achevée (2).

Cet immense et prospère territoire terrestre et extra, courageusement désocéanisé et démertifié, savamment délacustré et démergé, regorge de navettes rutilantes à destination du plus merveilleux des royaumes : la Planète Rouge. Mars, nous voilà! D’autres inventeront encore des jeux d’osselets, suçoteront probablement des cailloux, happeront le plancton des cieux, volutes des cendres de la fin d’un monde. Nous, nous serons là-haut! Notre réseau, lui aussi, sera déjà loin. Notre mission, accomplie.

[icône d'applaudissements][quitter le cours parallèle]

Approchez-vous, n’ayez aucune crainte. Venez vous asseoir, chères zyeuteuses, chers zyeuteurs, sur le continent de demain, débarrassé une-chronique-pour-toutes de ces vieilles toxines : l’Allemagne sans Pilsner ni Choucroute, l’Autriche sans Schnaps ni Schnitzel, la Belgique sans Gueuze ni Choux de Bruxelles, le Danemark sans Akvavit ni Fiskefrikadeller, l’Espagne sans Sangría ni Paella, la Finlande sans Glögi ni Kalakukko *, la France qui aime moins les rois que leurs palaces sans Vin rouge ni Sauternes sans Brie ni Camembert, la Grèce sans Retsina ni Tatziki, l’Irlande sans Stout ni Irish Stew, l’Italie sans Chianti ni Asti spumante sans Expresso ni Focaccia, le Portugal sans Porto ni Pastéis de Bacalhau, le Royaume Uni sans thé ni tourte aux rognons, la Russie sans Eristoff ni Almas, la Suède sans vodka ni Surströmming …etc.

[Like] [Pas like]

Diète, régime, allergie, intolérance, ça suffit! L’heure du changement résonne, il est l’ère de remplacer les philtres. Comment dites-vous? Ah oui, pourquoi pas. Il y aura, éventuellement, une révision : sur le pouvoir de dire non. T’tes façons, on n’sait même pas où c’est rangé, alors bon, on n’en mangera plus mais on aura la frite. Pis entre  nous, le sel, le poivre, le sucre, à quoi bon finalement? On a voulu des juillet, on aura des décembre. On voulait lire du chou, on n’a plus qu’à s’le prendre. Suffira d’un clone pour qu’on aille au repos, suffira d’un clic pour doter not’ marmot, de merveilleux atours, de merveilleux atomes, de magie et d’amour en vieux poil de fantôme, de fantastiques lunettes, lorgnons à oubliettes, pour toujours, comme toujours. Accord des on ?

Une tasse bleu playmobil –entendez par là un récipient de couleur primaire et de forme ludique– et, scotché à son anse, une espèce de malaise grandissant. Comment s’appelait-elle déjà, cette huile de coude qui se touillait à la petite cuiller? Du carburant à encre? Et puis ce drôle d’air, qui filtrait depuis la cheminée de la carafe, qu’est-ce que ça racontait déjà? Certainement une histoire qui aurait pu faire…un tabac.

Aaaah …coffee & cigarettes!

*

Bonjour chez vous,

ZD

*

* d’un clic à l’autre

*

(1) L’Union européenne (UE) est un partenariat économique et politique unique entre 28 pays européens qui, ensemble, couvrent la plus grande partie du continent.[http://ec.europa.eu/enlargement/policy/from-6-to-28-members/index_fr.htm]

(2) Zone euro : 18 membres

Tagué , , , ,

L’OS DES US

Allez, do-o-nne. Donne la papatte. Le canin lambda, à l’ouïe fine, truffe fraîche, et télécommande incorporée, s’exécute aussitôt, biogrammé pour régaler son maître d’un tour de force assez spectaculaire : l’obéissance. Ce bon vieux train-train. Lire la suite

LÀ HIC

Je voue donc un culte passionné au temple des mots. Ah si. Un peu, beaucoup, passionnément, à la fiole-lie. La plume est un je de paume, fidèle ancre à jeu de maux. Navigant sur les ondes du temps l’une des plus jolies métaphores qu’il m’ait été données d’entendre est une phrase d’enfant.

Lire la suite

Tagué , ,
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 74 followers

%d bloggers like this: