SEL DE SARRAZINE

J’ai pris ta peine
Là, juste dans mon cœur.

J’ai pris ta peine
Et je contiens ma rancoeur.

J’ai pris ta peine
Et la berce, sweet sister
Alors l’eau
De murmurer
Patience
Patience

Grandir Grow
Et porter les fruits
Hors de l’inattendu
Tangage
Tenir stable sur l’horizon
Trop chargé
La barre
Sans ployer

Sarrazines,
À l’abordage!

Car cette douleur
Cette amertume
Cette juste colère
Plus dense que les brumes
N’aura raison de ton courage

Sarrazines,
À l’abordage!

Dans tes cheveux le vent
Ira souffler doucement
Le chant serein et digne

Sarrazines,
À l’abordage!

Prends nos mains qui se tendent
Nous allons parcourir ensemble
Encore tant de chemins

Sarrazines,
À l’abordage!

De croissant de lunes
En éclipse de soi,
Pirate, je volerai au temps
Son sablier
Ses leurres tristes

Sarrazines,
À l’abordage!

Et nos rires lui conteront
L’indénouable amitié
L’étincelle bleutée

Car cette douleur
Cette amertume
Cette juste colère
Plus dense que les brumes
N’aura raison de ton courage

Sarrazines,
À l’arbordage!

Dame du Lac,
Dame de Tignes,
Dans ton sillon
Point de naufrage

Sarrazines,
À l’arbordage!

ALLER-RETOUR

Aller-r’tour
Aller-r’tour
J’en ai plein mes amours
les pattes chaque jour
Aller-r’tour
Aller-r’tour Lire la suite

LIBRE PUPITRE : KEN ROBINSON

Avé, jolies mirettes! Aujourd’hui je vous propose de rencontrer Sir Ken Robinson que j’ai eu le bonheur de découvrir grâce aux conférences publiées sur TED (1). Habile et passionné, il nous parle d’éducation. Ses idées sont brillantes, pétillantes, inspirantes, et partagées :

Lire la suite

Tagué , ,

SO LONG, AND THANKS FOR ALL THE FISH!

¡Olé!

Estivation terminée. De ma longue exposition au grand sommeil j’ai extirpé le petit message ci-dessus : Salut, et encore merci pour le poisson [1]. Parce que l’eau et ses habitants nous ont à l’oeil. J’en ai bien confiance. Nos chers amis à écailles nous manifestent une belle patience. En même temps, il faut bien se rendre à l’évidence, nous ne leur en laissons pas vraiment le choix. Car quelque chose nous dépasse, à n’en pas douter.

Lire la suite

LA SPIRALE & LA POUSSIÈRE DORE

Mais où va le monde? Nulle part en vérité, il est juste ici sous nos pieds et quelques vers à encre. Il tourne, tourne, toujours autour de la même étoile solaire. Or, sur l’une des branches de la drôle de géniale d’improbable galaxie, vivaient une hyper horde de zigomarsupis aux mirettes tartinées d’espoir et de rêve.

Lire la suite

Tagué , , ,
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 84 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :