FLAKES QUEEN

*

when it snows outside

it snows even more

inside my head

*

stars are snowing

flakes of dreams

and cold may come

overwhelm me

already I am

ready to go

*

for I will never

let them vanish away

forever they are

close to me

unreal

untouched

or unachieved

and I am not afraid of that

everything will be all right

as for any new life

it comes

then it goes

so it will definitely

go somewhere

*

when it snows outside

it snows even more

inside my palms

*

flakes

petals

whispering leaves

drizzle of words

tales and fables

smiling

pages after pages

*

twirling around

arms wide-open

when snow slowly falls

spinning around

elatedly

humming

peacefully

this lonely dance

circle of light

shines within

and reaches out

a generous impulse

to be shared

a call for trust

in the hands of fate

*

frozen

not suffering

*

when it snows outside

it snows even more

into my eyes

LA REINE DES FLOCONS

*

lorsqu’il neige au dehors

dans ma tête

il neige plus encore

*

il me neige des étoiles

comme autant de rêves

et le froid peut bien venir

vouloir m’ensevelir

je suis déjà

prête à partir

*

car je ne les lâcherai pas

ils sont là, près de moi

irréels

irréalisables

ou irréalisés

depuis toujours

et je n’ai pas peur de ça 

ça va aller

comme à chaque vie

ça vient

puis ça repart

donc ça va

aller quelque part

*

lorsqu’il neige au dehors

au creux de mes paumes

il neige plus encore

*

les flocons

les pétales

les murmures des feuillages

petite pluie de mots

contes, fables

des sourires

de page en page

*

tourbillonner

les bras grand ouverts

lorsque doucement tombe la neige

virevolter

d’une joie si soudaine

fredonner

sereine et solitaire

ce petit cercle-là

la danse sur soi

fait scintiller loin

la lueur en dedans

cet élan

convie au partage

et confie au hasard

son appel

*

de glace

ne pas souffrir

*

lorsqu’il neige au dehors

dans mes yeux

il neige plus encore

LIBRE PUPITRE : FLEUR DE MARS

“There are a lot of human experiences that challenge the limits of our language,” she said. “That’s one of the reasons that we have poetry.” Lire la suite

LES ÉCRITS FANENT

*

je suis né nu

far sans pruneau

entre les mains d’une drôle de phée Lire la suite

Tagué

À-COUPS DE FIL

*

il y a des hauts et des bas

de tous côtés

et du grand huit à l’infini

pour qui veut bien observer

pour qui peut aménager

un instant de patience Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 91 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :