L´ÉTERNEL BEAU GOSSE

Les notes en friche et la tignasse mélodieuse, son souffle suave teinté de miel tzigane murmure souvent à mon oreille qu’entre naissance et vie, corps et esprit, une corde, un lien, infime, sensible, intime, illumine les battements de nos veines et de nos cils.

Dans les profondeurs sages et harmonieuses du prodigieux océan de chef d’oeuvres composés par Leonard Cohen, un dauphin torturé découvrit et goba une perle rare : son hallelujah fut éclos. Surfant sur les vagues il emprunta the way young lovers do à Van Morrisson pour l’emporter jusqu’au bord de nos yeux. Sous le saphir un last goodbye sillonne l’horizon alors que les gouttes se poursuivent en silence contre la vitre du train, encouragées par le fouet du vent à s’ignorer ou s’entre-dévorer, et comme j’aperçois rien, serein au loin, invisible point de retour. Pourtant je sais l’étincelle d’amour, l’eternal life, dessinée à la voix et à la guitare par celui des maîtres chanteurs qui accueillait, à l’envol de luette, le coeur d’un oiseau, un de ces piafs qui te glisse sa mélodie au réveil sans une seconde songer à te marteler sa prochaine nuitée, lové dans le ventre d’un chat des artistes repu.

La grâce d’un ange se pose sur un silence sans peur aucune, sinon s’envole, pollen, semence, susurrer aux étoiles le secret enfoui et regarder s’enfuir les rêves. Ainsi chantait Jeff Buckley.

Tagué , , ,

4 réflexions sur “L´ÉTERNEL BEAU GOSSE

  1. Chantal dit :

    Bonjour ! Que voilà encore un beau texte.

  2. djoule dit :

    C’est le printemps et je file de ce pas me le coller entre les oreilles.
    Merci Jeff, merci P.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :