LA BELLE RITOURNELLE

Une petite boîte à musique, installée contre mon palpitant, antidote des crécelles du temps. Une petite boîte à musique, mélodie à bascule, berce mon vaillant neurone sous mes paupières. Lisse et ronde comme une perle, chahutant l’écorce d’un saxophone, elle se chuchote Did I remember. Subjuguée, je m’enivre de son grain de voix douceamer, bois chacune de ses syllabes avec délectation. Langoureuses gorgées de vin empourpré, tanin satin tsoin tsoin. Légèreté et force. Flots et embrunts. Le flux et le reflux de la mer, saisissant à l’heure du crépuscule, murmurent que lune est muse. N’est autre que Billie Holiday.

Tagué , ,

2 réflexions sur “LA BELLE RITOURNELLE

  1. Anne dit :

    Lire ton délicieux petit texte avec Billie dans les oreilles… c’est exactement ce que je suis en train de faire. Et Dieu que c’est bon !!!
    Merci
    Bisous

    • ZigomaD dit :

      Tant ébouriffée la plume manque de peu l’encrier et termine sa roue folle dans une cruche emplie d’eau. S’ébroue, s’ébroue, mousse de bulles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :