FLOOM

°

C’est l’ère floue et faste

des fast food

qui mène par le bout du nez

la moue qui marmonne et qui boude.

°

C’est l’envers du décor

des corps malmenés

à la petite cuiller à mors

qui paissent et démangent

le moral dans l’évier

faudrait zoomer plus près

moins flou

et mettre le nombril

avant la roue.

°

C’est l’air fou et flasque

des gardes-danger

qui congèlent ta cervelle

pour mieux se l’entre-dévorer.

°

C’est le grand flou mou

qui épie par dessus ton assiette

tiens-toi droit, bien sage,

on ingurgite des mots et des images

comme on compile des sucriers

en mets redoutables

pour qui s’oublie à ingérer

l’interminable

l’imprononçable

l’irrécupérable

étiquette.

°

C’est l’art feuille et flaque

des grandes plâtrées

qui jonchent de leurs régimes

le moulin à grains

dans ton sablier

puis qui t’attendent

au bord d’la route

et au prochain tournant

vlan, pas de doute,

te colleront une claque

sur l’coin du beignet.

°

Je m’en flatte,

moi, je floome,

à l’heure folle et fat

de l’aspartoume.

°

La mise en poids en prend un pli

je gomme la ligne si bière au poing

la gamelle à risettes frissonne

les papilles à la luette papillonnent

l’estomac et son tube quadralamère

combattent les microbes, la poussière,

le flip-ma-couenne, les énervés,

les sans-bulbes, les biotypes nés,

et je me porte comme un charme,

comme un bouleau qu’a mis l’temps,

comme un noyer qu’embrasse le vent,

un peu de mousse,

l’écorce tachetée,

au creux une ruche

pour que le miel vienne

sur la terre

arc-en-ciel.

°

Faites de beaux flooms.

°

2 réflexions sur “FLOOM

  1. Anne dit :

    floO^Oom !!!
    Je floome aussi. Même en bouche il est rond et léger, volumineux mais fondant, comme de la barbapapa. On l’expire avec délice le floom. Il gonfle les joues d’un coup, c’est un vent d’Est. Vienne te va bien🙂
    Invente-moi des mots tous les jours.
    Bisous❤

    • ZigomaD dit :

      Sweet Fairy Lady, merci. Oh, comme je partage ton invitation à la gourmandicte ! Cependant il se trouve que mon intrigante muse confond souvent floom avec flegme. Aussi vais-je m’employer à lui châtouiller régulièrement les pétales à l’aide de ma plus vaillante plume.😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :