APPEL À TOUS LES PASSAGERS

ceci est un message

un câble

sans accable

une missive

sans incisive

un simple sauté de plombs

avec grâce et rebonds

de la plus humble importance

°

peuple en voyage,

gens de la vie,

accordez-moi cette transe

je vous prie

(des fois qu’elle n’sonne pas juste

et plaque des couacs si rustres

qu’il faille en rattraper les lustres) :

°

il se peut qu’à un moment donné

le souffle nous soit repris

il se peut qu’à la seconde gorgée

l’eau se soit tarie

il se peut qu’un battement sourd

fasse plus de bruit qu’un tambour

il se peut qu’un passeur

nous fasse voyager

chacun son tour

en groupe

et même par dizaine de milliers

il se peut que la solitude

il se peut que le sommeil

aient toujours été reçus

comme des inquiétudes

il se peut que la lumière

ait été pensée, chantée, et peinte

il se peut que l’obscurité

ait été bannie, tue, et restreinte

pourtant je demeure l’amie

du temps suspendu.

°

appel à tous les passagers

j’veux dévorer la terre, la lune et le soleil aussi

et comme vous c’est entendu je n’ai qu’une seule vie

pourtant je veux happer

happer en apnée

appel à tous les messagers

°

il se peut que la nature se soit infiltrée partout

il se peut que la nature se soit insufflée en nous

qu’elle nous parle avec nos mots

comme elle hulule aux animaux

il se peut que nous ne soyons

que le reflet d’un autre champignon,

un buisson, du plancton, un galet bien rond,

il se peut que l’invisible ne soit rien

et qu’avant-hier l’aujourd’hui

ressemblait à s’y méprendre

à un autre demain

il se peut que le sablier soit enrayé

aucun grain à moudre

entre nos mains fatiguées

aucun dé à coudre

ni à jouer

aucune prose des sables

sur nos yeux assoupis

aucun conte ni fable

aucune goutte de pluie

sur nos lèvres closes

il se peut soudain

que quelqu’un murmure

alors enfin

quelque chose

°

appel à tous les passagers

j’veux dévorer la terre, la lune et le soleil aussi

et comme vous c’est entendu je n’ai qu’une seule vie

pourtant je veux happer

happer en apnée

appel à tous les messagers

°

va y avoir un fichu remue-ménage

dans les couloirs des musées

j’irai les hanter discrètement

vous ne pourrez pas me remarquer

j’vais me glisser doucement

entre tableau et plafonnier

danser sur les sculptures

et me frotter à la peinture

effleurer sans toucher

les silhouettes, les miroirs,

observer sans les voir

l’un au lever, lune au coucher

je parlerai pour ne rien dire

puisqu’aucun son ne pourra sortir

ça ne changera pas tant

de juste auparavant

j’irai fredonner le vide

au grenier

bousculer les portes ouvertes

et ne pas les refermer

frôler l’herbe grasse au petit matin

sans jamais mouiller mes escarpins

toiles d’araignée

perles de rosée

pis comm’ voler je n’saurai pas non plus faire

j’irai m’asseoir dans les marches des escaliers

imaginer que je peux suivre les nuées

d’étourneaux, de moineaux, d’hirondelles,

mais je sens bien que ça me fera quand même un brin suer

d’plus découper ou griffonner d’papier

ni former des ribambelles

avec les autres passagers

°

appel à tous les passagers

j’veux dévorer la terre, la lune, et le soleil aussi

et comme vous c’est entendu je n’ai qu’une seule vie

pourtant je veux happer

du rêve et des idées

sans trève ni tranchées

happer en apnée

savoir ce qu’un poisson sait

hors du bocal

est-ce que ça fait mal ?

°

appel à tous les passagers

allons creuser en trombe

un creuset où fondre

les regrets et les bombes

lançons des leurres à la fronde

à pas d’heures sur les ondes

°

appel à tous les messagers

j’veux dévorer la terre, la lune et le soleil aussi

et comme vous c’est entendu je n’ai qu’une seule vie

pourtant je veux happer

happer en apnée

chaque seconde qui le révèle

au coin des mirettes

avant qu’il ne dévale en cascade

jusqu’à la luette

emplisse le corps et la tête

anime le coeur dans sa cachette

ton sourire

leurs rires

je veux happer

happer en apnée

appel à tous les passagers

°

…ce qui serait le pire

ce serait de l’attendre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :