BON DÉBARRAS

Il se peut qu’un jour

tu découvres l’amour

que j’avais pour toi

Il se peut qu’ce soit

dans l’ombre d’un éclat

de rire ou de joie

°

mais je ne s’rai plus là pour le dire,

le chanter, en pleurer, ou l’écrire,

et tu auras comme qui de droit

la paix ou l’embarras du choix.

°

Il se peut qu’un jour

tu traces mon contour

et n’t’en remettes pas

Il se peut qu’ce soit

la craie qui n’marche pas

si le coeur n’y est pas

°

mais je ne s’rai plus là pour le dire,

le chanter, en pleurer, ou l’écrire,

et tu auras comme qui de droit

la paix ou l’embarras du choix.

°

Il se peut qu’un soir

un reflet de miroir

te fasse changer de teint

Il se peut si tard

que tu perdes la main

en sifflant ce refrain

°

mais je ne s’rai plus là pour le dire,

le chanter, en pleurer, ou l’écrire,

et tu auras comme qui de droit

la paix ou l’embarras du choix.

°

mais je ne s’rai plus là pour le dire,

le chanter, en pleurer, ou l’écrire,

et tu auras comme qui de droit

la clé de ce grand débarras.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :