L’ARBRE GÊNÉ ALOGIQUE

Plop!

Oui, il y a beaucoup de zigomardes et de zigomards sur cette planète bleue, mais il y en a pourtant qui poussent mieux tout en semant une lume bienveillante. Ni thon, ni requin, des gens bien. Ni mouton, ni sanglier, des personnes sur lesquelles on peut compter. Alors se tisse le conte familial en parallèle avec celui de la tribu des ami(e)s. Deux cordes sacrées à faire vibrer en totale cacophonie : elles ne seront jamais identiques, pourtant elles se croiseront. Il s’agit de puiser des forces dans tout cela.

Ce ne sera pas du tout-cuit, du réussi d’avance. Chaque mot, chaque pas, vont résonner, vibrer, se perdre ou s’installer. Trouver une mélodie parmi toutes ces notes demandera patience, obstination, sincérité, bref un vrai kit de survie. Aussi je vous invite à considérer la vie dans son entier, avec la mort qu’elle comporte, l’étincelle en un souffle. Il faudra accueillir l’arrivée et accompagner le départ, déployer une foi inconditionnelle en nos capacités, en nos possibilités, en notre chance. En deux mots : se battre. Boum boum, boum boum, vous l’entendez? Écoutez le bien.

Il y a les rêves de jour et les rêves de nuit. Il y a les espoirs et les accidents. Le choix et l’adversité. Les hauts et les très bas. Un arbre gêné, un arbre qui croît de travers, pourra toujours braver les tempêtes, tout dépendra de sa base, de ses branches, de ses feuilles, de ses fruits. Et du temps qu’il fait. Et des arbres alentour. Nous sommes ici, maintenant, je l’ai déjà écrit, pourtant je ne pense pas qu’il faille jamais effacer d’un revers de manche cette larme de tristesse et de joie.

Le mal joli, c’est comme cela que ma bonne fée m’a décrit la naissance d’un enfant. Sur le moment je croyais comprendre, mais je n’avais pas encore appris à bien écouter. Toutefois l’intention dans sa voix, ce sourire, cette peine, ruisselaient en choeur, et aucun d’eux ne m’échappa. Action puis pensée, charrue avant les boeufs, se ramasser pour enfin réfléchir? Ça fera mal, mais ce sera joli.

Et bien bon courage. Clairement. Une extraordinaire dose de courage, de sacrifice, et plus encore, vous l’aurez deviné : une énorme louche d’amour. Parce que la haine et la rancoeur, la rivalité et la jalousie, n’opèrent aucune magie en nos paroles ni nos actes. Ils exercent leur pouvoir avec une telle facilité, bestiale, assujettissant, dominant, écrasant, contrariant le bon déroulement, l’entraide, le soutien.

Privé d’harmonie, d’écoute, de respect, l’arbre familial perd de sa splendeur, s’abîme l’écorce en vain, pourrit des racines jusqu’à la pointe des branches, et il n’a encore rencontré ni la foudre meurtrière ni le déboisement. Peu m’importe lequel de ses fruits atteint l’âge légal, si la loi le rend à juste titre responsable de ses actes c’est parce qu’elle devrait pouvoir s’appuyer sur un tronc commun : l’éducation parentale.

Car les bancs de l’école n’ont pas reçu des dieux et déesses une puissance telle qu’ils pourraient transformer en adulte ou en érudit quiconque vient s’asseoir dessus. Les maîtres aspirent à enseigner leur savoir aux petits hommes et aux petites femmes de demain, cependant, bien avant la rentrée, il revient aux parents de les guider vers l’autonomie et la confiance en eux, de les accompagner, de prendre le temps et de le partager.

Les enfants ne sont ni idiots ni nuls, c’est ce que nous disons ou faisons qui l’est parfois. Les sarcasmes affligent, les mensonges détruisent. De génération en génération, retirer les épines, sortir des labyrinthes. Qu’est-ce qu’on entend dans les silences? Angoisse ou sérénité? Quand l’arbre ne rentre pas dans le cadre, l’oeil doit prendre du recul et l’oiseau se demander : nid de mésanges ou nids-de-poule?

À vos couvées!

*

Bonjour chez vous,

ZD

Tagué , ,

2 réflexions sur “L’ARBRE GÊNÉ ALOGIQUE

  1. C’est très beau et si juste…. je vais faire partager à toutes ces belles mamans francophones que j’ai dans ma vie🙂 Bizim Bizou
    !

  2. ZigomaD dit :

    Merci beaucoup ; )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :