L’ARBRE AUX FOSSETTES MAGIQUES

*

dix minutes sur un banc

à sentir filer le vent

à geler du bout des gants

jusqu’au bord des orteils

l’hiver pas encore là

pourtant

pas encore là

officiellement

*

dix petites minutes au frais

à se demander c’qu’on fait

et où on va, tout ça, pourquoi

pendant qu’les comments virevoltent

au dessus des idées mornes

et des feuilles muettes

*

dix poignées de belles secondes

sans nez qui coule

sans toux ni maux

que ceux pour dire en silence

ce que l’on pense tout haut

*

six cents pétales soufflés

au sablier

sifflent la moue tirée

à quatre épingles

et les arbres observent

les pommettes glacées

comme des bises les cinglent

*

dix minutes sur un banc

puis laisser fondre doucement

les frêles rayons du soleil

qu’ils plissent davantage

les creux des joues

pour mieux les remplir

de ces sourires doux

*

de ceux-là justement

qu’on attend

assis sur un banc

 

 

 

 

 

 

 

 

4 réflexions sur “L’ARBRE AUX FOSSETTES MAGIQUES

  1. C’est trop beau…ça me met le sourire a chaque fois🙂

  2. Anne dit :

    Sourire évidemment, qui commence et continue par un pétillement dans les yeux…
    La lueur malicieuse qui brille au fond des tiens me manquait. Je la retrouve ici bien vive.
    Citons Maman Koala, ma référence du moment: « Tout brille. Tout étincelle. »😉
    Joyeux Noël *PW* !

    • ZigomaD dit :

      Hum…ce rouge aux joues me fait un peu ressembler à une décoration de sapin désormais ; D

      Thanks, Lady A!

      Je te souhaite également un très joyeux noël.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :