FRELOCHE

 

J’suis pas si sûre

que toutes les routes te sortent du doute

mais c’qui est sûr

c’est qu’essayer te coûte moins d’croûte

et plus

de confiture
 

J’suis pas certaine

que rater n’en vaille pas la peine

reste qu’y a pas d’âge

limite qui tienne si t’encourage

la veine

ta pomme

ou l’entourage
 

J’suis pas fixée

sur le tempo comme un rivet

si j’m’y accorde

ça tient d’la liane bien moins d’la corde

un furet

en solo

exorde au piano
 

| farfadet sans harde, gamberge à guimbarde,

| flâne et s’attarde, baisse la garde

| une meugle de meutes à la moue torve

| aveugle les agneaux tout pantois mornes

| nul baume ni rasade, l’heaume en rémoulade,

| la risette maussade, s’emmascarade

| feu follet fine mouche, guimauve à la louche,

| un seau de larmes et se mouche

| comme sèche leur dernière couche
 

J’sais pas trop

pas sûre et certaine ni fixée

j’épluche des dicos

je laisse les mots mijoter

car j’ai dans l’idée

fonte des glaciers

et canicule

muer ou muter

ça nous f’ra un tas de pustules

de drôles d’écailles et plein de bulles
 

du coup ça f’ra enfin des émules

les piafs, les coucous, et les libellules.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :