LES SIMPLES

 

Il y a parfois une petite ombre
sous une phrase

et les milliers
de feuilles d’arbre
miroitent
sous les traits de soleil
ondulent
vague après vague de vent
murmurent en secret
aux seuls insectes
qui sait ?
aux seules plantes

petit minuscule
nanoparticule

moi qui avais perdu
la saveur des mots
mes simples
mets compliqués
miens communs propres
en les écoutant
papillonner
je l’ai retrouvée

Il y a parfois de petites lueurs
sous nos yeux

dans l’arrondi,
derrière le point,

l’encre ruisselle
sous la plume
l’encre coule
eau et sang
qu’un souffle infime
peut emporter
l’encre sèche
eau et cendre
qu’une seule larme de pluie
suffit à raviver

 

Il y a parfois une petite chance
entre nos mains

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :