DEGRÉ À GRÉ


Le ciel
et la mer de nuages
collée en dessous

l'immense gris bleu
qui se dispute
avec l'intense blanc gris

le temps au delà
qui se chamaille
avec le temps qui passe

mon octobre
en mars
me fait signe
me rappelle à lui
me redit notre rencontre
plus tard
bien plus tard

et
à demi-mot
je sais bien qu’il me parle de l’été
de cette chaleur insupportable
de ce changement
adaptation

et
à mi-chemin
je sais qu’il me tend courage
et m’attend déjà au loin

notre automne
désormais

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :