ROUGE CROIX

Confinée vers la toile
le regard fatigué
affalée la voile
remisé le sablier
j’attends
le cœur aux soignants
et aux soignantes
du globe bleu

Mille et une idées halent
ma carafe en ébullition
vers un troupeau de rêves
et d’étoiles
sans date de péremption,
l’union et l’entraide,
la raison, l’émotion,
solides face aux aléas
de la triste contagion
de solitude
d’incertitude
de misère
de souffrance
et d’inévitables
séparations

Abritée sous les mailles
d’un vieux gilet troué
conservé pour sa grande taille
et sa chaleureuse efficacité
je pense les blessures
d’un monde enfin éveillé
qui couve ses désirs
de main tendue et d’égalité,
d'unisson entre les peuples,
s’en vraiment jamais y parvenir
ou sinon à moitié ?

Face au virus se dresse
le menton courageux
de toutes celles et tous ceux
pour qui la détresse
est matière à panser
pour qui les soins et la survie
sont un combat sans répit

Applaudissons les maintenant
et pour toujours
en nos palpitants
et par nos contributions
citoyennes
offrons
une plus juste rétribution

Hissons haut le drapeau
de la sécurité sociale
dont elles et ils sont
les héroïnes et les héros
pour toutes et pour tous
les autres d’entre nous
d'Europe et d'ailleurs.

Une réflexion sur “ROUGE CROIX

  1. m.b. dit :

    une petite merveille ce poème

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :