Archives de Catégorie: Le Moule à Gouffre

KANGOUROUS SANS FILTRE

je m'appelle Melita
quand on sort on n'voit que ça
pourtant l'virus du Corona 
y en a encore qui n’y croient pas

ou qui n'y croient plus

fiers dénudés du nez
exhibent luisante leur indifférence
nous rasent de bien trop près 
super, vivement qu'ça r'commence 

réa...réa ?

que croyait-on qu'il se pass'rait ?
qu'une fois arrivé i'r'partirait ?
qui voudrait-on ne pas sauver ?
faut-il choisir qui peut rester ?

la vision à court terme 
doit-elle vraiment toujours l'emporter ?
la division et les balivernes 
c'est tout ce qu'on a à refiler ?

là

là au-dessus de ma tête 
il y a des kangourous
des petits kangourous
qui n'en peuvent plus du tout

là au-dessus d'ma tête
il y a des kangourous
qui sautillent qui sautillent 
qui sautillent partout 

et je leur rêve un monde sans filtre
plutôt que tapi derrière une vitre
pourtant l'virus du Corona
y en a encore qui n'y croient pas

ou qui n'y croient plus
'va vous manger crus
mais sortez-vous donc
la tête du





EMPREINTES-TEMPS

Les arbres me l'ont dit 
mais c'est trop beau pour le croire
maintenant encore
et même ce soir
ça change, ça repart

et les plumées
et les plumés
gazouillent que ça revient
que quoiqu'arrive
il existe
encore des chemins
elles existent les possibilités
que nos erreurs soient des piliers
pour comprendre
pour apprendre
pour réfléchir et créer

sur son trône le temps
souffle fort
souffle doucement
la ronde tourne
les pages
de notre histoire humaine

sur son royaume le soleil
brille fort
brille longtemps
la perle rare
enrage
des cloportes plein son domaine

Les hêtres ont dit
c'est trop beau pour le croire
demain encore
ce même espoir
ça change, ça repart


épicéa qu'ça frêne ?

alors if aulne se pommier toute saule
tranquillement
buis soudain sapin d'bouleau
sous l'champignon

faîte-pensées ?

DEEP BREATH*

dark matter | matière obscure
dark energy | énergie obscure
or maybe is it you forgot | ou peut-être avez-vous oublié
how to turn a friend | comment transformer un ami
into an enemy? | en ennemi ?

dark thoughts| pensées sombres
dark space | espace sombre
being born ain't no | être née c'n'est pas
piece of cake | d'la tarte

what is expanding?| qu'est-ce qui s'étend ?
what is not?| qu'est-ce qui ne s'étend pas ?
is it, though,| est-ce cela, cependant,
or something in between,| ou quelque chose entre les deux,
or something else's new? | ou quelque chose d'autre est nouvelle ?

you and I | nous
verse | unis en vers
and vice versus versa | et non réciproquement
are no clues | ne sont pas des indices
of the rest | du reste
vast | vaste
rest | reste
in pace | qui repose en rythme

the path | le chemin
a way | un moyen
away | ailleurs
or just another inside job? | ou juste un autre travail de l'intérieur ?


                                                              *RESPIRER PAR LE VENTRE
                                                                           

MUETTE ÉMUE

je n'sais pas vous
moi j'attache de l'importance
à ce qui s'passe sans nous
ce qui file en silence

toutes ces secondes
qu'on n'peut plus rattraper
toutes ces années
tissent dans l'ombre 

les yeux fermés 
je dessine dans le vide
une musique
un conte impossible

je n'sais pas vous
moi j'rattache les silences
à c'qui s'passe en nous
ce qu'on croit sans importance

toutes ces secondes
qu'on sent défiler
toutes ces années
s'enlacent en ronde

les yeux ouverts
je trace sur une ligne
une musique
un conte invisible

muette émue
fredonne en sourdine
murmure au vent
ma muse mutine

alors je n'sais pas toi
moi je vois les silences
ce qui se passe en deçà 
bouillonne parfois
raisonne par choix
le cœur bat son importance




SILENCE, ÇA TOURNE

La neige est là
si fragile
la neige est là

petits flocons lents
graciles
la neige est là

la neige est là
restera-t-elle ?
la neige est là
tombée du ciel


La neige n'est plus
pluie de cendres
la neige n'est plus

petits écailles de
poussière et d'ambre
la neige n'est plus

la neige n'est plus
reviendra-t-elle ?
la neige n'est plus
tombée du ciel


Petits bipèdes
si fragiles
la terre est là

bombes atomiques
et missiles
la terre est lasse

la mer ondule
la lave gronde
la terre est lasse
et le soleil abonde


Pour l'heure
la neige est là
mais son silence
glace le glas

ça tourne
pourtant
ça tourne

et le vent et le souffle
et le chant 
qui s'essouffle


La neige et, là
quelques traces de pas
de pattes et de roues
au hasard des rues

les choix sont là
quelques suées sans doute
les choix sont là

une seconde
en croise une autre
qui choisit à son tour
la rencontre


N'ai-je éternelle
la ronde rêvée
qu'une fois assise
à terre tombée ?

n'est jeu éternel
qui dure fécond
de leurs parties
s'en vont les pions

n'est jeu éternel
enfants du monde
que la promesse d'éveil










%d blogueurs aiment cette page :